Nérath

Nerath Le vide de pouvoir laissé par la disparition de Bael Turath et Arkhosia permis l’essors d’un nouvel empire, humain cette fois, Nérath.

Empire humain à la base car il unifia de de nombreux peuples différents et ce durant près de 500 ans.

Lorsque des forêts elfiques ou des mines naines étaient submergées par des créatures monstrueuses, les survivants fuyaient souvent vers la ville humaine la plus proche, laquelle avait de forte chance d’être partie intégrante de Nérath.

La capitale, Erathium, en était le joyaux culturel et commercial. Elle reste aujourd’hui une cité-état d’importance, carrefour métropolitain incontournable de l’est de Tearre.

La religion dominante fut pendant longtemps le culte d’Erathis, influençant grandement les lois et attitudes des empereurs. Ce culte reste très présent dans les petits royaumes héritiers de l’Empire, à l’instar de Cascadonne.
Les liens entre l’église d’Erathis est le pouvoir séculaire et militaire était très fort (cf. les Lames Fantômes).

Anecdote connues

Magroth fut le premier empereur. A l’âge de 15 ans, il fonda la capitale impériale, et alluma la Flamme Impérissable de Nérath et conduisit les légions nérathi grandissantes vers des décades d’expansion … jusqu’à déclarer comme sien la plus grande partie du monde connu.

Les Lames Fantômes était un ordre de combattants divins dévoués à la défense de la noblesse et constituait l’élite de la Garde Impériale. Il était principalement constitués de Paladins, Prêtres, Prêtres des Runes, Invocateurs, Vengeurs … tous dévoués à Erathis. Outre la défense des centres vitaux de l’administration de l’Empire, ce corps d’élite était envoyé aux quatre coins de l’empire pour “traiter” les crises graves.

Aux alentours de 260 AN, des colons humains nérathi voyagent vers le nord et découvre le Val de Nentir. Ils établissement Fastormel, Sylversgourde et Havrefroid. Aranda Markelais, une célbère aventurière de l’époque, obtient les droits seigneuriaux d’une terre en Nentir et y bâtit le Fort de Pierrelune, autour duquel grandira Cascadonne.

En 370 AN, des cultistes d’Orcus créent un portail entre la Gisombre et le Val de Nentir, inondant le monde de morts-vivants. Des légionnaires Nérathi repoussent les cultistes et leurs créatures, scellent le portail et construisent le Fort de Gisombre pour garder ce portail.

En 380 AN, durant les derniers jours de l’empire, l’Empereur Elidyr fit rappeler les garnisons des frontières, les pressant d’abandonner leurs postes pour renforcer la défense des cités contre les hordes de Gnolls. Beaucoup retournèrent vers leur terre natale mais certains restèrent en arrière. Ces îlots encore défendus résistèrent tant bien que mal et donnèrent naissance, pour les survivants, aux innombrables petits royaumes, baronnies ou cité-état qui gravitent autour du noyau central de l’ancien Nérath.
Lorsqu’Elidyr mourrut, avec ses héritiers et ses nobles de confiances, les Lames Fantômes furent accusées de complicité (ou au mieux d’inefficacité) et répudiées, tuées et chassées … ce qui accéléra le démantèlement de l’empire. On évoque une malédiction secrète et des complots à l’origine de l’hécatombe qui frappa Elidyr et les siens.

En 470 AN, après plusieurs décades sans empereur et une quasi guerre civile, Nérath finit de se désintégrer et se disloquer en différents micro-états indépendants. Certaines portions isolées ou périphériques de l’ancien empire sont immédiatement pillées par les barbares (la passe de Talon par exemple).

Le monde s’enfonça alors de nouveau dans le chaos. La civilisation s’affaiblissant, le Seigneur-Démon Yeenoghu, ancien ennemi des minotaures, envoya une immense horde de gnolls pour réclamer sa part du monde. Le Clan minotaures des Gardiens, guidé par Asteron Fend-rocher, créa une alliance avec les races civilisés et repoussèrent les gnolls. Mais les autres clans minotaures attaquèrent le clan des Gardiens, les accusant de trahison envers le Roi Cornu, Baphomet.

En 479 AN, la Guerre des Lances Sanglantes commença en Nentir, lorsque les tribus orques du nord traversèrent la Marche de Pierre pour mettre le Val à feu et à sang. La Bastide du Bois de la Cape et la ville de Fastormel furent rasées et Cascadonne preque détruite.

Us & Coutumes

• Avant de dîner ou de réaliser une tâche importante, on se tourne dans la direction de la Flamme Impérissable de Nérath et on l’honore par un moment de silence.
• Porter un trait de bleu sur son bouclier, pour honorer le sacrifice de l’Empereur Elidyr
• Ne pas faire de mal aux femmes éladrines par respect pour l’Impératrice Amphaesia.
• Tuer les mouches charognardes où que l’on les trouve, car elles sont les messagères du Seigneur de la Ruine Yeenoghu.
• Invoquer le nom du Dragon d’Or lorsque la bravoure et la force font besoin.
• Saluer un descendant de la noblesse Nérathi pour la première fois peut se faire en posant une main sur son coeur pour sentir l’âme toujours vive de l’Empire.

Nérath

D&D4 - Les Débiles online Natha_Terrien Natha_Terrien