Mort

La Mort

Exaltation et Damnation

Quand des mortels meurent, leur esprit reste un temps en Gisombre puis part pour aller se fondre dans l’infini. Mais certains esprits mortels sont réclamés (ou damnés) par les divinités qu’ils ont priées ou servies de leur vivant.

Depuis le domaine ténébreux de Reine Corneille, ils montent ou chutent vers un au-delà dans l’un des dominions astraux, qu’il s’agisse d’un tourment éternel dans les Neufs Enfers ou d’une félicité sans fin sur Céleste.

Temple reine corneille

La nature exacte de cette vie après la mort dépend du dominion et de la volonté des divinités qui y résident.

Avec suffisamment de connaissances et de pouvoir, Les âmes peuvent cependant être détournées et corrompues, même les plus pures, pour devenir des morts-vivants ou alimenter d’innommables machinations et rituels démoniaques, ou encore être enfermées dans divers constructs mécanico-arcanique, ou simplement “capturées” pour un usage ultérieure.

Exaltés et Damnés

Les esprits mortels qui se rendent aux dominions astraux par la Gisombre sont généralement qualifiés d’exaltés ou de damnés.
Ce sont des êtres vivants pourvus d’un corps, qui gardent l’apparence qui était la leur au pinacle de leur vie, mais deviennent immortels (face au vieillissement, à la faim et la soif, ou la maladie).

S’ils sont tués sous cette forme, soit :

  • ils connaissent enfin le repos en rejoignant l’infini (pour une future réincarnantion ? la question reste posée)
  • reviennent à la vie à l’aube
  • reviennent à la vie au bout d’un an et un jour (tout dépend du dominion dont ils dépendent)

Ces retours à la vie sont actuellement conditionnés par le fait que l’exalté ou le damné se trouve dans le dominion dont il dépend ou un dominion lié au sien.
Sinon il rejoint le grand infini.

Cependant, il n’en n’a pas toujours été ainsi …

Le Réseau Divin

Lorsque le Réseau Divin était encore intact, quelque soit l’endroit de la Mer Astrale ou du Monde réel ou de ces reflets ( Gisombre et Féérie)) où mourrait l’exalté, il revenait à la vie dans son dominion, s’il le désirait.

Mais depuis la fin de la Guerre de l’Aube, le Réseau Divin étant détruit, la résurrection d’un exalté est limitée, comme nous l’avons vu ci-dessus.

Et ce n’est pas la seule conséquence grave de sa destruction !
A comparer du temps du Réseau Divin, très peu (trop peu ?) d’âmes rejoignent les dominions astraux, et certains arrivent dans la mer astrale mais “ratent” le dominion de leur divinité et se réincarnent en Extérieur, dans une des îles qui bordent un dominion …

Les Extérieurs

Les Extérieurs sont donc les mortels décédés, appelés par (ou damnés) par une divinité pour rejoindre son dominion, qui rejoigne la Mer Astrale mais malheureusement par le dominion souhaité.

Ils réapparaissent sur une île bordant (une île “extérieure”, d’où leurs noms), un dominion, mais ce dominion, pour les plus malchanceux, n’est même pas celui de leur divinité !
Ainsi un pacifique adorateur de Pélor peut se retrouver sur une île où règne la guerre éternelle, en bordure de Chernoggar

Ces Extérieurs peuvent vivre une nouvelle vie mais ne profitent pas de la résurrection en cas de mort violente. Et ils ne peuvent même pas rester trop longtemps dans le dominion de leur dieu, s’ils arrivent à le rejoindre, subissant les mêmes effets que les mortels qui s’y rendent.

Mort

D&D4 - Les Débiles online Natha_Terrien Natha_Terrien